Tronçonneuse : comment bien la choisir ?

La tronçonneuse est un outil de bûcheronnage utilisé principalement pour couper le bois. Il en existe différents modèles ayant chacun un usage précis. Chaque tronçonneuse présente des caractéristiques spécifiques pour ne citer que la puissance, la longueur de guide et la cylindrée.

Acheter un modèle de tronçonneuse en fonction de son usage

Avant d’acheter une tronçonneuse, il vaut mieux définir en amont vos besoins. Evaluez au préalable la fréquence d’usage de votre futur outil de travail. Car si vous ne l’utiliserez qu’une fois par an pour débiter du bois ou si vous décidez de vous en servir pour abattre des arbres des journées entières, le choix de votre appareil sera différent. Voici quelques astuces pour savoir quelle tronçonneuse il vous faut.

Tronçonneuse thermique ou électrique ?

tronconneuse
tronconneuse

Choisir une tronçonneuse électrique pour :

  • élaguer,
  • entretenir une haie,
  • abattage occasionnel,
  • petit travaux d’entretien.

Une tronçonneuse électrique est plus adaptée aux particuliers qui souhaitent entretenir son jardin.

Choisir une tronçonneuse thermique pour :

  • couper des arbres,
  • couper du bois,
  • entretien de grands espaces verts,
  • utilisation régulière et besoin d’une grande puissance.

La thermique est, quant à elle, adaptée aux professionnels, ou particuliers ayant de gros besoins de coupe.

Tronçonneuse électrique
Tronçonneuse électrique

Pour élaguer et réaliser des menus travaux d’entretien d’arbres

Dans la mesure où vous n’utilisez votre tronçonneuse que pour entretenir les arbres du jardin quelque fois dans l’année, mieux vaut pencher pour une élagueuse sur perche. Également nommée perche élagueuse électrique, ce modèle de tronçonneuse est idéal pour les travaux ponctuels. Maniable et léger, ce modèle sur batterie permet un résultat rapide et net. Nul besoin d’échelle pour tailler les branches de vos arbres. Vous pouvez parfaitement opérer depuis le sol. N’oubliez seulement pas que votre outil requiert un entretien régulier pour une longévité d’utilisation satisfaisante. Le nécessaire à faire correspond à la vérification de la tension et au graissage de la chaîne.

Pour élaguer et entretenir périodiquement des arbres

La perche élagueuse thermique est l’outil incontournable pour un usage fréquent sur plusieurs arbres et branches à la fois. Ce modèle se singularise par sa cylindrée de 20 à 35 cm³ et sa puissance comprise entre 800 et 1500 W. Il est muni d’un guide allant de 20 à 35 cm ce qui favorise une meilleure prise en main. A noter que la perche télescopique constitue une meilleure alternative sur les plans praticité et de maniabilité.

Pour un élagage très fréquent et intensif

Le modèle recommandé pour ce genre de besogne est la tronçonneuse élagueuse. Elle est dotée d’un guide de 35 cm et sa puissance atteint les 2000 W grâce à son moteur thermique de 25 à 40 cm³. Quand vous investissez dans ce genre d’outil, privilégiez toujours le modèle léger et peu encombrant. Il est tout de même important de vous avertir que l’élagueuse est un appareil dédié aux professionnels. Une simple erreur de manipulation ou un saut de chaîne peut entraîner un accident grave.

Pour des travaux de coupe, d’entretien et de petits abattages occasionnels

Ces menus travaux ne nécessitent pas une tronçonneuse ultrapuissante. Vous pouvez tout à fait vous satisfaire d’une tronçonneuse électrique de moins de 2000 W. Cependant, il est toujours préférable de choisir un guide polyvalent c’est-à-dire compris entre 35 et 45 cm tout au plus. Faites bien attention car ce modèle n’est pas fait pour s’attaquer à de gros arbres.

Pour des travaux de bûcheronnage réguliers

Les modèles de tronçonneuse électrique ne durent pas longtemps s’ils sont utilisés régulièrement. Le moteur peut lâcher à tout moment, c’est pourquoi il est judicieux de choisir une tronçonneuse thermique. Le moteur de l’appareil choisi doit être relativement puissant. Pour l’utiliser en toute sécurité, il faut quand même une certaine prudence et avoir de l’expérience.

Pour couper le bois et réaliser des abattages intensifs

Evidemment, les modèles électriques n’ont pas leur place ici. Seules les tronçonneuses thermiques conviennent pour des travaux intensifs. Veillez juste à adapter le guide au type d’abattage à réaliser. Pour un gros tronc par exemple, il faut un guide supérieur à 55 cm. Concernant la motorisation, il faudra un outil performant disposant de 40 cm³ au minimum.

Comment fonctionne une tronçonneuse exactement ?

Le principe de fonctionnement est le même pour toutes les tronçonneuses. Le moteur, qu’il soit thermique ou électrique, actionne une chaîne dentée située autour d’un support qui est le guide chaîne. La puissance de la tronçonneuse dépend de la longueur de ce dernier. Si les dents sont bien mordantes, cela signifie que la coupe offerte par l’appareil est précise.

Les modèles de tronçonneuse sortis récemment sont préalablement équipés de système de sécurité quoiqu’il soit toujours conseillé d’être vigilent en se servant de ce genre d’outil.

Les types de tronçonneuses existants

Il n’existe pas de tronçonneuse « passe partout ». A un type correspond une utilisation précise.

  • La perche élagueuse sert à couper les branches situées en hauteur ;
  • La tronçonneuse élagueuse facilite l’ébranchage ;
  • La tronçonneuse standard permet un débitage et s’utilise dans les travaux courants de bûcheronnage ;
  • La tronçonneuse d’abattage est consacrée aux activités intensives.

Les caractéristiques techniques phares d’une tronçonneuse

Si vous êtes débutant dans le métier ou le domaine, il est crucial que vous sachiez au moins ces quelques caractéristiques techniques d’une tronçonneuse :

  • Le frein de chaîne : dispositif de sécurité servant à arrêter spontanément la chaîne en cas de rebond.
  • Le système anti-rebond : ensemble formé par les crochets et la gouge fonctionnant en synergie pour atténuer le choc au moment de l’utilisateur de l’appareil.
  • Le démarrage à main : particularité des tronçonneuses thermiques, il permet de mettre le moteur en marche.
  • Le moteur 2 temps : moteur qui fonctionne avec de l’essence mélangé à de l’huile.
  • La cylindrée du moteur : dispositif permettant d’évaluer la performance de la tronçonneuse.
  • La chaîne : dispositif comportant 3 types de maillons à savoir le maillon entraineur, la gouge et le maillon de liaison.
  • Le guide chaîne : dispositif servant à maintenir la chaîne en place et à définir la longueur de coupe de l’appareil.

A remarquer que la longueur du guide chaîne et la puissance de la tronçonneuse suffisent amplement pour connaître le potentiel de l’appareil.

Comment entretenir une tronçonneuse ?

Pour que votre tronçonneuse fonctionne convenablement et conserve une longévité d’utilisation considérable, pensez à l’entretenir régulièrement. Voici ce que vous devez faire :

  • Vérifier la tension de la chaîne avant chaque prise en main ;
  • Vérifier le niveau d’huile et lubrifier la chaîne si nécessaire ;
  • Revoir de temps à autre la tension de la chaîne dans le cas d’une utilisation de longue durée ;
  • Bien lubrifier le pignon de renvoi en tête de guide ;
  • S’assurer que le guide de chaîne ne présente aucune bavure ou d’accrocs.

L’entretien est plus rigoureux pour une tronçonneuse thermique. En effet, hormis les vérifications à faire mentionnées ci-haut, vous devez aussi revoir le niveau d’huile moteur ainsi que l’état de la bougie et du filtre à air et à essence. Une vidange d’huile moteur est préconisée en début de saison. Et pour les entretiens particuliers, référez-vous à la notice de chaque modèle acheté.

Les dispositions à prendre en matière de sécurité d’usage d’une tronçonneuse

Comme dans tout travail de bois, des équipements de protection sont indispensables pour utiliser une tronçonneuse. Comme il s’agit d’un appareil bruyant, il vaut mieux se protéger des nuisances sonores grâce à un casque anti-bruit. Vous pouvez très bien vous munir de bouchons d’oreilles à la place. N’oubliez pas d’enfiler des gants et des chaussures de sécurité et porter une visière pour plus de sécurité. Si possible, mettez des vêtements anti-coupures par-dessus votre combinaison de travail et pensez à protéger votre tête à l’aide d’un casque.

Pour acheter la tronçonneuse qui répond à vos besoins en termes de puissance et de performance, il vous faut vous référer à ses caractéristiques spécifiques. Quelle que soit la marque et le prix, votre choix doit reposer sur le potentiel de l’appareil.

libero. ipsum dolor consequat. mattis mi, Curabitur ut