Comment bloquer les racines des arbres d’entrer dans votre jardin ?

Les racines peuvent être un véritable ennemi pour votre potager ou votre jardin et tout aussi dangereux pour vos structures, comme des fondations de la maison par exemple. La nature est puissante, il suffit de voir le béton se soulever autour des arbres goudronnés pour en être témoins. lutter contre les racines semble difficile, heureusement, pour pallier à ce problème envahissant, il existe de nombreuses solutions, comme la barrière anti-racine par exemple. Dans cette article vous allez découvrir comment bloquer des racines, l’utilisation de barrières anti-racine, leurs fonctionnements et leurs efficacités. Vous trouverez également quelques conseils pour ne plus se faire envahir par des racines envahissantes !

Comment se débarrasser des racines déjà existentes ?

1. Identifier la source des racines envahissantes

Si vous pensez que des racines d’arbres pénètrent dans votre jardin, creusez dans l’endroit le plus proche de l’arbre en question. Tirez n’importe quelle racine vers le haut pour mieux voir et savoir dans quelle direction elle vient. Si la racine est fine et se rompt facilement, il peut s’agir d’une racine vineuse issue d’une mauvaise herbe envahissante telle que l’ Equisetum arvense ou queue de cheval. Mais si la racine est plus épaisse et ligneuse, creusez encore plus profond pour voir son sens de croissance – cela mènera à l’arbre source. La taille de l’arbre vous donnera une indication de l’ampleur du problème. Si c’est un grand arbre, attendez-vous à plus d’une ou deux racines. Vous pouvez visualiser le motif que les racines suivront probablement, car elles rayonnent de l’arbre. Cela vous donnera une idée de combien de temps il vous faudra pour faire la tranchée.

2. Creusez une tranchée suffisamment large et profonde autour de l’arbre

Commencez la tranchée en creusant une tranchée d’environ 45cm de largeur, ce qui vous donnera suffisamment d’espace pour vous tenir debout tout en creusant la partie la plus profonde de la tranchée. Laissez un  » marchepied  » à une extrémité pour qu’il soit facile pour vous de grimper. Lorsque vous rencontrez des roches, placez-les sur le sol au-dessus, près de la tranchée, car vous les remettrez dans la tranchée au moment du remblayage.

Astuce : Avant de creuser, posez une bâche ou une toile au sol le long de la route que vous allez creuser. Pendant que vous pelletez, empilez la terre sur la bâche. Cela facilitera le retour de toute la terre dans la tranchée au fur et à mesure que vous la remplissez.

3. Utilisez une scie à élaguer pour couper les racines envahissantes

D’ici peu, votre pelle atteindra l’une des racines. Creusez le sol pour exposer complètement la racine, puis sciez-la des deux côtés de la tranchée. Ceci laissera la tranchée libre de tout talon de racine. Utilisez une petite scie à élaguer à la main pour ce travail.

4. Posez les feuilles de toiture en métal pliées sur le bord, contre le côté éloigné de la tranchée.

Essayez de trouver de vieilles feuilles de toiture en métal galvanisé à utiliser pour la barrière. Une autre option intéressante utilisée dans un autre jardin est l’utilisation de feuilles de plastique PEHD doublées. Le PEHD durera indéfiniment dans le sol et sera suffisamment résistant pour empêcher la pénétration des racines. Nous avons trouvé ces feuilles de HDPE dans un magasin d’aliments pour animaux où elles sont jetées après utilisation sur des palettes d’alimentation (elles empêchent les sacs d’aliments d’être percées par le bois brut de la palette. Vous pouvez demander au magasin pour animaux le plus proche si elles sont disponibles. Sinon, utilisez la toiture galvanisée ou une autre solution la plus efficace, la barrière anti racine.

5. Jetez les roches collectées dans le fond et remplissez la tranchée.

Jetez toutes les pierres que vous avez ramassées dans la tranchée, puis remplissez la avec la terre. Remplissez la tranchée avec un surplus de terre, car la saleté se comprimera de quelques centimètres lorsque vous marcherez dessus. Il n’est pas nécessaire de déterrer et d’enlever la queue coupée des racines qui restent dans les plates-bandes de votre jardin. Avec le temps, ils pourriront sur place, fournissant des éléments nutritifs pour les cultures futures.

Et voila, vous avez construit votre propre barrière ! Si vous n’avez ni le temps ni l’envie de faire vous même vos propres barrière sachez qu’il en existe des toutes faites prêtes à l’emplois !

Acheter des barrières spéciales anti racines

racines envahissantes
racines envahissantes

Efficacité des barrières anti racines

Les barrières de racines d’arbres sont plus efficaces lorsqu’elles sont installées au bon moment et au bon endroit. Des barrières mal installées peuvent empêcher votre arbre de développer un système racinaire sain ou fournir une protection insuffisante contre les racines agressives. Une bonne préparation du sol autour de votre arbre lorsqu’il est planté peut augmenter l’efficacité de votre barrière anti racines et assurer que l’arbre se développe correctement loin des fondations ou tout autres choses que vous voulez évitez que les racines envahissent.

Les types d’obstacles

Les barrières anti-racines sont disponibles dans une variété de matériaux et de styles avec des avantages et des inconvénients bien distincts.

  • Les barrières solides sont des panneaux de métal, de fibre de verre ou de plastique résistant à la corrosion qui créent un mur impénétrable que les racines ne peuvent pas traverser. Ces barrières sont très efficaces mais peuvent empêcher l’eau du sol de s’écouler correctement et les racines peuvent pousser autour d’elles si elles ne sont pas assez grandes.
  • Les barrières perméables utilisent un grillage qui est conçu pour permettre à l’eau et aux petites racines de passer à travers. Ce type de barrière est efficace pour prévenir les dommages aux structures causés par les grosses racines.

Le type de barrière anti racines le plus efficace utilise une barrière solide ou perméable combinée à un produit chimique de longue durée conçu pour inhiber la croissance des racines.

Installation d’une barrière

La façon dont votre barrière est installée a un fort impact sur sa capacité à rediriger les racines. La meilleure méthode pour protéger une structure enfouie est d’installer une barrière anti racines continue de la même longueur que le diamètre de l’arbre à maturité, plus quelques centimètres sur la longueur de la structure du côté le plus près de l’arbre. Les barrières anti racines doivent atteindre une profondeur d’au moins 60 cm pour réduire de façon significative la présence de grosses racines nuisibles. Le meilleur moment pour installer votre barrière est au moment de la plantation, pour éviter d’endommager le système racinaire de l’arbre.

La préparation du sol

L’ameublissement du sol avec une motobineuse autour de vos arbres au moment de la plantation peut accroître l’efficacité d’une barrière anti-racine. L’ameublissement du sol aide votre arbre à produire des racines plus fortes et vous permet d’influencer la direction dans laquelle elles poussent. Le travail du sol autour de la motte, sur le côté de l’arbre opposé à la zone que vous voulez protéger, encourage l’arbre à former la majeure partie de son système racinaire loin des structures. En ameublissant le sol dans une zone trois fois le diamètre de la motte de racines de votre nouvel arbre jusqu’à une profondeur de 60 cm, vous vous assurez que la plus forte croissance des racines aura lieu dans cette direction. L’ajout de compost, ou d’un autre enrichissement du sol en matière organique, peut stimuler davantage la croissance des racines loin des structures.

Derniers conseils

Les racines des arbres peuvent contourner les barrières de racines qui ne couvrent pas une zone assez large. Dans la plupart des cas, le système racinaire de votre arbre s’étendra au-delà du diamètre de ses branches. Votre barrière de racines d’arbre devrait s’étendre au-dessus de la surface du sol et de tout paillis sur le sol pour s’assurer que les racines de l’arbre ne peuvent pas y pousser. Augmenter la profondeur de votre barrière de racines d’arbres diminue le risque que des racines d’arbres poussent en dessous de celle-ci. Le compactage du sol dans la tranchée dans laquelle votre barrière est installée augmente encore l’efficacité de la barrière.

Comment bloquer les racines des arbres d’entrer dans votre jardin ?
5 (100%) 2 vote[s]
eget Donec commodo in libero libero.