Scie circulaire

Le choix de sa scie circulaire : comment et pour quel usage ?

La scie circulaire est devenue un outil indispensable pour tous les travaux de découpes rectilignes régulières. Cependant, il en existe plusieurs types aux fonctionnalités quasi distinctes. Face à cet embarras, comment en choisir une qui soit adaptée à vos besoins ?

Scie circulaire plongeante MAKITA
choisir une scie circulaire

La Scie circulaire plongeante 1300Watts de la marque MAKITA est la scie préféré des bricoleurs où vous pourrez avoir entièrement confiance ! Fiabilité, puissance et confort d’utilisation, cette scie est un véritable bijou ! Livrés en coffret Mak-Pac elle possède un régulateur électronique lui offrant un démarrage sans à-coups. Un rail de guidage de 1400mm est également fourni avec. Elle est celle qu’il vous faut !

 

Comment bien choisir sa scie circulaire ?

Le choix d’une bonne scie circulaire dépend de plusieurs paramètres. Pour cela, avant de penser à acheter une scie circulaire, il est important de connaitre son usage. Il faut donc prendre en compte la fréquence d’utilisation, la profondeur des coupes prévues, la puissance de la scie et enfin, le système de changement de lames. D’autres outils complémentaires sont souvent proposés, il faut alors en étudier l’utilisation et l’utilité.

Le choix de la scie circulaire dépend de son usage

Scie circulaire usage occasionnel : elle peut être une entrée de gamme et doit intégrer une profondeur de 55 mm avec 1050 et 1200 W ; avec une lame de débit de même qu’une finition en HSS avec plusieurs matériaux en fonction des nécessités. À défaut, l’autre alternative est une finition en HSS avec pastille de carbure en tungstène.

Scie circulaire usage régulier : Sa puissance minimum doit être de 1200 W, elle devra posséder une semelle inclinable, un rail de guidage, une lame au carbure en tungstène. Elle devra être d’une marque de milieu de gamme ou semi-pro.

Scie circulaire usage intensif ou professionnel : une scie circulaire plongeante avec une puissance minimum de 1600 W menue d’une semelle inclinable et d’un rail de guidage sera idéale pour divers travaux. Opter aussi pour une lame diamant ou carbure et un variateur de vitesse. Il est recommandé de choisir une marque pro.

Toutefois, le choix de la scie n’est pas suffisant à lui seul car la scie est toujours accompagnée de ses lames, pour celà, afin d’effectuer un bon choix, il est important de choisir aussi les lames adéquates.

Comment choisir une lame de scie circulaire ?

Choisir sa lame de scie circulaire nécessite la prise en compte de plusieurs éléments, car toutes ne présentent pas les mêmes caractéristiques.

Le nombre de dents : ça influe sur la vitesse de la coupe de même que la précision. Vérifier sur l’emballage leur nombre varie entre 10 et 40. Une lame avec beaucoup de dent est synonyme de netteté. Les lames en carbure de tungstène sont plus résistantes.

La profondeur de la coupe : elle sera fonction du diamètre de la lame. Les lames de 160 ; 185 ; 190 et 230 mm effectueront respectivement les coupes de 55 ; 60 ; 65 et 85 mm de profondeur.

Les lames polyvalentes : elles permettent de découper facilement les matériaux de diverses matières.

L’alésage : c’est le trou qui permet la fixation de la lame. Il faudrait choisir un alésage qui corresponde à votre lame.

Zoom sur les principaux types de scies circulaires

La scie circulaire standard : beaucoup plus utilisée pour des découpes sur le bois, cette scie se tient à deux mains. Elle s’enclenche ou s’éteint grâce à la poignée située en arrière. Elle permet des coupes droites avec des profondeurs qu’on règle à l’avance, mais celles-ci, ne doit pas aller au-delà de sa profondeur de coupe.

La scie circulaire plongeante : c’est une scie particulière qui se démarque de la scie classique grâce à sa lame qui n’est pas fixe et permet de descendre progressivement avec la lame pour atteindre la profondeur souhaitée. Elle est protégée par un capot et a un moteur capable de tourner la lame de 6000 tours la minute. Elle peut commencer la coupe au milieu.

Choisir la meilleure scie circulaire : Guide vidéo

Les scies d’une typologie autre que les scies circulaires

La scie à onglet : elle sert à couper les matériaux en biais pour créer des angles. Il existe des modèles radiales et classiques.

La scie à ruban : cette scie de table est un outil mécanique utilisé pour le chantournage et le délignage des bois jusqu’à 200 mm d’épaisseur.

La scie sur table : cette scie stationnaire s’installe habituellement sur une table. Elle est composée d’une lame réglable en hauteur et dépasse très souvent la table. En fonction de son poids, elle peut être soit fixe soit mobile.

Opter pour une scie circulaire sans fil : avantages et inconvénients

Les avantages

  • Elle est très légère et peut entailler et couper le panneau en bois avec des profondeurs précises, car elle possède de longues dents tranchantes et toujours bien aiguisées ;
  • Elle ne risque pas de vous causer d’incident ou de blessure vu que sur chaque scie circulaire sont installées des mesures de sécurité ;
  • Elle est facilement maniable et permet d’effectuer des coupes bien droites grâce notamment à son rail de guidage ;
  • Elle est rapide et permet de gagner en temps. Elle est conçue pour s’adapter à divers matériaux, mais c’est surtout sur le bois qu’elle étale son efficacité en réalisant des coupes moyennes.

Les inconvénients

  • Tous les modèles ne sont pas légers, il existe certains qui sont plus lourds que la moyenne pouvant peser jusqu’à 20 kg ;
  • Après un usage un peu long, il est fréquent que celles-ci ne soient plus capables de couper ;
  • Optez pour 2 batteries supplémentaires en plus de celle d’origine, car elle se décharge très rapidement ;
  • Elles ne sont pas très idéales, quand il s’agit des coupes courbées. De plus, elles sont moins faciles à prendre à main, vous aurez nécessairement besoin d’utiliser un guide.

Tout savoir sur les scies circulaires

Comment régler sa scie circulaire avant son utilisation ?

Quelques manipulations sont fortement recommandées avant l’utilisation de la scie circulaire. La hauteur de coupe et l’angle de coupe sont des points clés à vérifier et à régler avant toute utilisation. Pour ce faire, il suffit d’utiliser le visse de serrage disponible à l’arrière de la scie. Cette manipulation permet de fixer la scie et de contrôler la hauteur de coupe. La semelle de la scie doit ensuite être penchée jusqu’à obtention de l’angle souhaité.

 Voir les meilleurs modèles de scie circulaire

Ce qu’il faut pour la sécurité et le confort lors de l’utilisation d’une scie circulaire

Quelles sont les règles à respecter pendant l’utilisation de la scie circulaire?

Afin d’utiliser la scie circulaire en toute sécurité et pour une coupe optimale, il est préconisé de suivre quelques étapes. Tout d’abord, il faut s’assurer que la surface sur laquelle la coupe va se faire soit totalement fixe, les vibrations risquent de fausser les coupes et présentent des risques majeurs de blessures. Il faut aussi s’assurer que la pièce est bien lumineuse, aéré et que la hauteur de la surface de coupe et bien accessible. Il est très recommandé d’être bien à l’aise lors de la coupe. Maintenant que les conditions préalables sont remplies, la coupe peut commencer. Pour plus de précisions lors de la coupe, un guide est fourni avec la scie, ce guide est d’une grande utilité pour avoir des coupures droites. Des tracés sont aussi très profitables, mais il faut prendre en compte, pour chaque tracé la hauteur de la lame. Une hauteur trop grande risque de ne pas compléter la coupure et de troubler la coupe. Ces dernières précautions s’appliquent également à la scie à ruban.

choisir une scie circulaire

 Voir tous les modèles de scie circulaire

Les principales options présentes sur les scies circulaires sont :

Le carter mobile de protection : c’est lui qui vous protège de la lame et vous permet d’éviter les blessures lors de vos travaux.

L’évacuation arrière : utile lorsqu’il s’agit d’évacuer les coupeaux à mesure que le travail de découpe se poursuit, il aide aussi à voir plus clair votre plan de travail.

Le raccordement à un aspirateur : ça vous permettra d’évacuer au fur et à mesure la sciure de bois générée par la découpe pour plus de propreté.

Le Ligneur : permet de visualiser des traits de coupe.

Le couteau diviseur : empêche la partie déjà découpée de bloquer le fonctionnement de la lame.

La profondeur de semelle réglable : favorise la découpe à différentes épaisseurs.

Le variateur de vitesse : elle adapte la vitesse en fonction des matériaux.

Le frein de lame : réduit le temps d’arrêt à 3 secondes idéal pour les débutants.

Quelques solutions aux problèmes régulièrement rencontrés / FAQ

  • Scie circulaire qui fume : vérifiez la lame utilisée qui doit sans doute être non adaptée à la surface et remplacez-là.
  • Scie circulaire qui ne coupe pas droit : ouvrez la règle afin de la rendre parallèle à la lame ou changez de côté.
  • Scie circulaire qui fait disjoncter : vérifiez le condensateur qui peut être la cause en raison de sa courte durée de vie.
  • Scie circulaire qui bloque : lame est morte ou alors le bois pince la lame ce qui la bloque.
  • Scie circulaire qui tourne à l’envers : inversez juste le câblage pour passer au sens opposé.
  • Scie circulaire qui fait des étincelles : sortez l’induit et nettoyez chaque lame ; puis ébavurez les bords des lames afin de rétablir l’espace entre elles.
  • Scie circulaire qui chauffe : la lame est montée à l’envers par conséquent, surchauffe et brûle le bois.
  • Scie circulaire qui siffle : le bruit de la lame est normal, mais au cas contraire, changez la lame avec une neuve et identique.

Conclusion – Conseil des experts d’outillage de pro

Alors de toutes ces réponses, sachez qu’utiliser une scie circulaire implique de nombreuses connaissances. En effet, il vous faudra suivre en dehors du manuel d’utilisation de votre scie circulaire, des avis de plusieurs utilisateurs ayant différentes sortes de scies circulaires et mêmes statiques à leur disposition. N’hésitez donc pas à poser vos questions concernant tout problème lié à l’usage de votre scie circulaire. Toutefois, évitez toute tentative de remplacement d’un matériel qui n’est pas compatible avec votre scie, car cela peut s’avérer être une mésaventure pour votre bois de construction.

Scie circulaire
5 (100%) 8 vote[s]
felis libero eleifend odio Donec ut facilisis leo dictum ante. non