Scie à ruban

Les applications d’une scie à ruban sont nombreuses comme le délignage de plateaux et le chantournage, ce qui en fait une machine-outil des plus indispensables pour les menuisiers et autres. Mais pour mettre à profit ses multiples fonctions, encore faut-il savoir quel type de scie à ruban utiliser. Ajouter à cela le fait que la diversité des modèles disponibles sur le marché rend la recherche plus lente et plus complexe. En effet, l’embarras du choix peut être un inconvénient si on ne sait pas avec exactitude ce qu’on cherche. Pour bien choisir sa scie à ruban, il est important de déterminer les caractéristiques de cette machine-outil qui seront pratiques une fois dans son atelier de travail.

Scie à ruban portative ou scie à ruban fixe ?

On peut classer les scies à ruban en 2 grandes catégories à savoir

  • les scies portatives
  • et les scies fixes.

La différence entre ces 2 types de scies à ruban c’est la mobilité. Une scie à ruban portative est plus compacte, on peut donc l’emmener partout où l’on veut notamment sur un chantier. À l’inverse, une scie à ruban fixe est placée sur un bâtît et elle est utilisée dans un atelier. Les deux types de scies à ruban possèdent chacun leur avantage, ce qui est décisif pour faire son choix.

La scie à ruban portative

La scie à ruban portative est avantageuse en premier lieu de par sa mobilité qui permet d’intervenir sur des pièces en hauteur. Cette scie est pratique pour travailler sur les charpentes notamment pour faire des coupes obligues et des coupes chanfreinées sur la longueur. Disposant d’une poignée supplémentaire, la scie portative peut être utilisée par 2 personnes. En outre, certains modèles disposent d’un système de refroidissement.

La scie à ruban fixe

La scie à ruban fixe est intéressante dans la mesure où c’est une machine-outil destinée à un usage régulier, d’où la fixation dans un atelier. D’ailleurs, cette scie est disponible en différentes tailles pour s’accorder à la superficie de l’atelier, il y a de grands modèles de 500 kilos et des petits modèles à 20 kilos. Chaque modèle possède des caractéristiques variables sur différents points : moteur, table, volant, etc.

Quel type de ruban pour la scie à ruban ?

Une scie à ruban n’est pas spécifique au traitement du bois, elle peut aussi être utilisée pour la fabrication métallurgique. Garantissant des découpes de qualité et de diverses formes, le choix de la lame de scie est très important selon l’usage. Il existe plusieurs types de ruban, mais les plus intéressants sont le bimétal, le ruban flexible au carbone et le carbure.

Ruban en bimétal

Le ruban en bimétal se distingue par des pointes de dents acier rapide et d’un dossier en alliage d’acier de haute résistance. Le bimétal propose un ruban durable ayant une grande résistance à la chaleur et à la fatigue. Cela est essentiel vu que la coupe d’acier et autres alliages chauffe rapidement la scie.

Ruban flexible au carbone

Le ruban flexible au carbone possède une grande dureté de dent de valeur RC 64-66. Il s’agit d’un gage d’une grande résistance à la fatigue, et ce, même si la scie est lancée à une vitesse optimale. Résistant mieux résiste au rayage et à l’emboutissage du ruban, la scie promet une durée de vie très longue.

Ruban en carbure

Le ruban en carbure (particules de carbure) est très pratique pour la découpe des alliages de métaux qu’une scie à ruban ordinaire ne peut couper. Il permet de couper entre autres des matériaux abrasifs et durs à couper comme les alliages d’acier, les alliages de nickel et les alliages de titane.

Quelles sont les caractéristiques propres à chaque modèle de scie à ruban ?

Que ce soit une scie à ruban portative ou fixe, chaque modèle possède des caractéristiques propres à lui. Parmi les caractéristiques qu’il faut prioriser lorsqu’on choisit une scie à ruban, il y a le volant, le moteur et la hauteur de coupe. Quand il faut parler de volant, c’est la quantité qu’il faut analyser. En général, les scies à ruban disposant de 2 volants sont les plus utilisées par les professionnels. Mais il y a aussi les scies à 3 volants qui sont moins répandues, mais qui restent pratiques pour un sciage important malgré le fait que le diamètre des volants soit réduit.
Le choix du moteur est primordial, car les scies à ruban exigent énormément de puissance. Même pour un sciage simple de plateau ou des coupes de chantournages, la demande en puissance est très grande. Aussi, plus la puissance est grande et mieux c’est.
Concernant la hauteur de coupe, il faut savoir que les scies portatives sont limitées à 310 mm. Toutefois, il est possible de maximiser la hauteur de coupe avec des modèles équipés de ruban pivotant à 30°. Par contre, les scies fixes ont une hauteur de coupe beaucoup plus importante selon le col de cygne. Cela peut aller de 100 mm jusqu’à 550 mm voir plus.
Pour les scies à ruban fixe, le type de table de coupe influe sur le confort pour la manipulation de bois. On recommande fortement une grande table de coupe pour un meilleur confort.

Fonctionnement des scies à ruban

 Voir les meilleurs modèles de scie à ruban

Outil utilisé par les menuisiers, la scie à ruban permet de travailler sur des plateaux en menuiserie et de faire du chantournage. La scie à ruban n’est pas une scie double lame et est composée de deux volants (inférieure et supérieure) et d’une seule lame. Le volant inférieur est fixe et le supérieur est mobile (il permet à la lame de se tendre ou détendre). En actionnant la scie, le volant inférieur entraîne la lame et le volant supérieur. Les scies à ruban n’ont qu’un seul sens de coupe et évitent que la lame ne surchauffe lorsqu’il y a beaucoup de coupe de pièces de bois à faire rapidement. C’est une scie très rapide, mais qui ne permet pas de faire des coupes précises. Après la coupe, les pièces de bois devront être rabotées et poncées. Parce qu’elle est rapide, il faut la manier avec beaucoup de précautions, car il y a des risques liés à l’inertie de la lame et à son recul. La scie à ruban continue de couper le bois même près de trois minutes après son arrêt et est potentiellement dangereuse à ce moment. Il existe différents modèles de scie à ruban proposés dans les sites et magasins spécialisés. Les prix vont de 100 euros à 500 euros. Il vaut mieux privilégier l’achat-conseil où un professionnel donne le maximum de conseils et d’astuces quant à l’utilisation de la scie. À défaut d’acheter une scie, il faut penser à l’option de la location surtout si la tâche est ponctuelle et ne nécessite pas de faire un tel investissement.

Utilisation des scies à ruban

 Voir tous les modèles de scie à ruban

Pour des travaux de menuiserie, d’ébénisterie ou de bricolage à domicile, il est possible d’acheter ou de louer une scie à ruban selon les besoins (qui peuvent être ponctuels ou permanents). C’est un matériel pour professionnel ou pour des particuliers bricoleurs qui ne peut être utilisé par des novices, car il est nécessaire de prendre des précautions pour l’utiliser et d’être très vigilant. Les scies à ruban permettent de réaliser des coupes droites, de biais, arrondies, de faire du chantournage, etc. Les menuisiers et les ébénistes apprécient grandement son utilité. Avant de commencer à utiliser la scie, même si on en a l’habitude, il faut prendre la peine de lire le mode d’emploi. Pour éviter les vibrations de la scie pendant son utilisation, il faut bien la fixer, l’arrimer de manière à ce qu’elle soit bien stable, que ce soit sur le sol ou sur la table de travail. Ensuite, l’utilisateur doit utiliser un équipement de protection individuelle, des lunettes de protection pour éviter les projections d’éclat de bois (les projections sont fréquentes lorsqu’on utilise cette scie pour travailler sur le bois), un casque ou des bouchons pour les oreilles et éventuellement une tenue de protection (en fonction des tâches à effectuer).

Scie à ruban : précaution d’emplois

Pour utiliser la scie, il ne faut jamais forcer la pièce de bois sous la lame. Tout en effectuant l’opération, il faut replier les pouces vers l’intérieur des paumes de main. La pièce doit être maintenue des deux côtés de la lame. Il vaut mieux manier des pièces peu encombrantes avec cette scie et ne pas hésiter à morceler en morceaux de grosses ou longues pièces de bois. La scie à ruban permet de faire un découpage rapide du bois, mais il ne faut jamais forcer la scie à passer sur une pièce de bois, car des nœuds de bois sont souvent durs à scier. Dès que le travail est arrêté même pour un moment, il faut absolument éteindre la scie avant de quitter la pièce. L’utilisation de cette scie demande d’être très vigilant, en pleine santé (éviter de prendre des médicaments avant l’utilisation de la scie) et d’être bien concentré pour sa propre sécurité. Plutôt que de prendre des risques, il vaudrait mieux faire faire les découpes de bois par un menuisier si toutes les conditions ne sont pas réunies pour l’utilisation de la scie à ruban.

 Voir tous les modèles de scie à ruban

Combien coute une scie à ruban ?

En dernier, mais non le moindre, le choix de la scie à ruban peut dépendre du pouvoir d’achat. Étant donné que c’est une machine-outil professionnelle, la scie à ruban coute assez cher, soit entre 150 et 450 euros pour un modèle d’entrée de gamme. Pour des modèles de milieu de gamme, cela va de 600 à 1200 euros. Et pour les modèles haut de gamme, au minimum il faut compter 1 500 euros.

Scie à ruban
5 (100%) 9 vote[s]
risus mi, id leo ut massa