10 conseils faciles à appliquer pour effectuer des économies sur vos factures d’énergie en hiver

En France, les gens allument généralement leur chauffage, que ce soit la cheminée, les radiateurs ou la chaudière, en octobre et l’utilisent quotidiennement jusqu’en mars ou avril. Cela coïncide avec le changement d’heure, la baisse de la température et l’augmentation des factures d’énergie.

Le chauffage domestique représente plus de 70 % de la consommation d’énergie des ménages. Réduire ce chiffre – tout en gardant les maisons suffisamment chaudes – permet non seulement de réduire les factures d’énergie, mais aussi de respecter les engagements en matière de réduction des émissions de carbone que le gouvernement français est légalement tenu de respecter.

Les chiffres les plus récents montrent que 2,38 millions de foyers sont en situation de précarité énergétique, ce qui signifie essentiellement que près de 11% des foyers n’ont pas les moyens de se chauffer. Mais si l’ampleur de ce problème est considérable, il n’est pas nécessaire que toutes les solutions soient complexes et coûteuses.

Voici donc 10 conseils simples pour garder votre maison au chaud pour peu ou pas de frais supplémentaires, juste à temps pour la baisse brutale de température.

1. Améliorez votre chaudière

Si votre chaudière a plus de 10 ans, il est peut-être temps de la remplacer par un nouveau modèle plus efficace. Selon votre ancien type de chaudière et votre ancienne maison, vous pourriez économiser jusqu’à 400 euros avec une nouvelle chaudière à condensation de classe A – qui utilise moins d’énergie pour produire la même quantité de chaleur. De plus, si c’est nouveau, il est moins probable que vous ayez des problèmes au début de la saison hivernale.

chaudière
chaudière

Pensez aux réparations à faire soi-même

Une autre solution encore plus rentable est d’effectuer des réparations vous même. La plupart du temps, il suffit de changer une ou deux pièces de votre chaudière pour réaliser des économies et éviter le changement complet de votre système de chauffage. Par exemple, changer son brûleur, peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Concernant les pièces détachées chauffage, vous pouvez en trouver à tout les prix sur le net.

Comment bien vérifier sa chaudière ? La réponse en vidéo

2. Utilisez vos rideaux

La chaleur du soleil est gratuite, alors profitez-en ! Ouvrez vos rideaux et laissez entrer la lumière naturelle du soleil pendant la journée pour profiter de cette chaleur gratuite. À la tombée de la nuit, fermez vos rideaux, qui servent de couche d’isolation supplémentaire et gardent la chaleur dans vos pièces. Veillez également à ce qu’il n’y ait pas de fuites ou d’interstices afin que l’air chaud puisse rester à l’intérieur et que l’air froid reste à l’extérieur, ce qui contribue également à réduire la condensation.

3. Utilisez des minuteries sur votre chauffage central

Le Centre pour l’énergie durable conseille de programmer votre chaudière pour qu’elle allume le chauffage un peu plus tôt, par exemple 30 minutes avant de vous lever le matin, mais à une température plus basse. Cela vous coûtera moins cher que de l’allumer juste quand vous en avez besoin à une température plus élevée. C’est parce qu’une chaudière chauffe à une vitesse constante, que vous réglez votre thermostat à 20°C ou à 30°C. Mais ne faites pas l’erreur de laisser votre chauffage à basse température toute la journée, parce qu’alors vous ne payez que pour le chauffage quand vous n’en avez pas besoin.

4. Bougez votre canapé

C’est très agréable d’avoir son siège préféré devant le radiateur, malheureusement il absorbe toute la chaleur qui pourrait réchauffer toute votre maison. En l’éloignant du radiateur, l’air chaud peut circuler librement dans vos pièces. Il en va de même pour vos rideaux ou pour le séchage du linge, éloignez-les du radiateur pour que vous puissiez tirer le meilleur parti de votre source de chaleur.

5. Maximisez votre isolation

En ce qui concerne la chaleur, environ 25 % de la chaleur est perdue par le toit. Ceci peut être facilement réduit en installant 25 cm d’isolant sous votre toiture. Il vaut aussi la peine de voir ce qui se passe dans vos murs, car environ un tiers de la chaleur d’une maison non isolée est perdue de cette façon. Bien qu’il ne soit pas aussi bon marché à installer que l’isolation des combles, l’isolation thermique des murs creux pourrait économiser jusqu’à 160 euros par an en frais de chauffage. Il vaut également la peine de vérifier auprès de votre fournisseur d’énergie s’il a des systèmes d’isolation en place, ce qui peut parfois signifier une installation gratuite ou bon marché.

6. Enveloppez bien votre chauffe-eau

Si vous avez un chauffe-eau, assurez-vous qu’il est bien calorifugé ou isolé. Cela gardera l’eau plus chaude plus longtemps et réduira les coûts de chauffage. La Communauté de l’énergie estime que l’isolation d’un réservoir d’eau non isolé pourrait permettre d’économiser jusqu’à 150 euro par an, mais le simple fait d’améliorer la  » vieille veste  » de votre réservoir permettra de réaliser des économies.

7. Baissez vos thermostats

Cela peut sembler un peu contre-intuitif, mais soyez indulgent. L’Organisation mondiale de la santé recommandait auparavant une température minimale de 21°C dans le salon, mais d’autres études montrent qu’il faut l’a révisée à 18°C. De plus, des recherches démontrent qu’en baissant votre thermostat de 1 °C, vous pourriez réduire votre facture de chauffage jusqu’à 10 %. Gardez donc le cadran à 18°C, économisez de l’argent et évitez les impacts négatifs d’une maison froide…

Astuce : Concernant les chambres, la température idéale est à 16 °C pour les adultes, jusqu’a 21°C pour les enfants. Dans la salle de bain, il est conseillé de mettre le thermostat à 21.

8. Bloquez les courants d’air

boudin de porte
boudin de porte

Même une solution simple, comme la fabrication de votre propre boudin de porte, vous aidera à garder la chaleur dans votre maison. Une étude réalisée cette année, estime que le bricolage de vos portes, fenêtres et fissures dans le sol pourrait vous faire économiser 25 euro par an. Vous pouvez le faire vous-même pour pas grand chose. Les joints en caoutchouc autocollants autour des portes et des fenêtres, ainsi que les calfeutrages de portes sont relativement bon marché et faciles à installer restent très efficaces. Il vaut donc la peine de sceller les portes et les fenêtres avant que l’hiver ne s’installe correctement.

9. Installez des robinets thermostatiques pour radiateurs

robinets-thermostatiques
robinets-thermostatiques

Des recherches menées à l’Université de Salford ont montré que l’installation de commandes de chauffage et de robinet thermostatique, ou vanne thermostatique pour radiateurs permet d’économiser 40 % d’énergie par rapport à une maison sans commande. Ils fonctionnent en vous permettant de programmer votre chauffage pour qu’il se mette en marche à des heures prédéfinies, de sorte que vous n’utilisez l’énergie qu’au moment où vous en avez besoin. Les nouveaux thermostats intelligents peuvent également être commandés à distance à partir de votre téléphone mobile pour que vous puissiez allumer votre chauffage en rentrant chez vous, afin qu’il soit agréable et bien au chaud à votre arrivée.

10. Reflétez la chaleur avec des panneaux réflecteur

Les panneaux réflecteur de chaleur  pour radiateurs sont relativement bon marché, faciles à installer et assurent que la chaleur de vos radiateurs réchauffe votre pièce et non vos murs. Ils fonctionnent en réfléchissant la chaleur à l’intérieur de la pièce. Une solution peu chère mais néanmoins efficace.

Conclusion

Il suffit de respecter ces quelques conseils, avec un investissement minimum, pour voir ses factures d’électricité baisser considérablement en hiver, sans compter votre bien-être et celle de toute votre famille.

vulputate, at ipsum efficitur. eleifend ante. dictum lectus odio