4 précautions à prendre pour l’isolation thermique d’une toiture à versant

L’isolation thermique de la toiture est un élément des plus importants, ne faut donc pas la négliger

L’isolation thermique d’une toiture permet d’assurer son étanchéité et de moduler la chaleur interne de la maison. L’isolation est cependant une tâche qui nécessite une certaine expertise afin de garantir de meilleures fonctionnalités sur une période maximale, d’autant plus si vous envisagez d’aménager vos combles. N’hésitez pas à faire une demande de devis toiture gratuitement.

Voici quelques solutions pour une isolation efficace :

  1. Examiner les caractéristiques de votre toiture
  2. Vérifiez les capacités de la structure existante
  3. Examinez la membrane d’étanchéité existante
  4. Vérifiez l’étanchéité à la pluie et au vent de votre toiture

isolation toiture versant

  • 1. Examiner les caractéristiques de votre toiture :

Parmi les caractéristiques d’une couverture de toit, nous avons la surface de couverture, la pente et la nature du matériau utilisé. La pente représente une caractéristique fondamentale d’une couverture de toit lorsqu’il s’agit d’un toit à un ou plusieurs versants. Cette caractéristique est par ailleurs déterminante dans le processus d’isolation de votre toit. En effet pour une bonne isolation thermique de votre toit à versant, vous devez avoir une pente minimale de 1,5 cm par mètre soit de 1,5 %. Idéalement, la pente de votre toit doit être de 2 %.

  • 2. Vérifiez les capacités de la structure existante :

l’entrepreneur en construction planifie la construction de votre maison en tenant compte des charges globales qui lui permettent de déterminer le type et la nature de fondations. L’une des charges d’un bâtiment est celle qui est apportée par le toit et la charpente. Vous devez donc vérifier donc vous assurer que l’ajout d’une charge supplémentaire apporté par votre isolant ne va pas déstabiliser votre édifice. Vous pouvez à cet effet contacter votre entrepreneur de construction pour en savoir plus sur charges maximales de votre maison.

  • 3. Examinez la membrane d’étanchéité existante :

le couvreur prévoit généralement un système d’étanchéité au moment de l’installation d’une couverture de toit. Avant d’entreprendre les travaux d’isolation de votre toiture, vous devez vérifier l’état de cette étanchéité. Si vous constatez que l’étanchéité est encore en bon état, vous pouvez la conserver, car elle jouera le rôle de pare-vapeur de votre isolant. Si vous constatez par contre qu’elle est affectée, vous devez d’abord entreprendre d’installer un pare-vapeur afin de préparer l’installation de votre isolant. Vous pouvez contacter un couvreur pour l’inspection de l’étanchéité de votre toit.

  • 4. Vérifiez l’étanchéité à la pluie et au vent de votre toiture :

l’étanchéité de votre toit à la pluie et au vent est déterminante pour la pérennité de l’isolant. Vous devez donc inspecter la qualité de l’étanchéité de votre toiture à la pluie avant de vous engager à l’isolation. Vous devez pour cela vérifier que la membrane d’étanchéité est relevée sur des éléments verticaux tels que les murs, les rives de toiture, les conduits et les coupoles.

ante. diam quis, mi, sed dolor. vel, mattis nunc risus.