Comment installer un chauffe eau solaire ?

L’énergie solaire, cette énergie propre dont on parle tant et qui devrait nous aider à résoudre le problème de la pollution dans nos villes, a trouvé jusqu’à présent ses applications les plus fréquentes dans le domaine du réchauffement de l’eau à usage domestique.

Un chauffe eau solaire peut être installé dans les régions les plus ensoleillées de France, et son coût est amorti en peu de temps. De plus, lorsqu’on est propriétaire de sa maison, on peut obtenir des réductions d’impôts pour la réalisation de ce type de travaux. L’installation se compose d’un ou de plusieurs capteurs dont la technologie moderne expérimente au fur et à mesure de nombreux modèles qui recueillent la chaleur du soleil, ainsi que d’un réservoir d’eau qui la conserve.

On peut installer ce système sur le toit de la maison ou sur la terrasse, ou même sur un balcon, à partir du moment où il est exposé au soleil de midi. Il peut être posé sur le sol ou appuyé au mur. La capacité du réservoir varie suivant les dimensions du capteur et de la maison et suivant le degré d’ensoleillement, c’est à dire le nombre d’heures durant lesquelles le soleil est présent.

Comment fonctionne un chauffe eau solaire ?

Le chauffage de l’eau se réalise de deux façons. Si le chauffage est direct, comme pour un radiateur, l’eau traverse le capteur où elle se réchauffe et est ensuite recueillie par le réservoir.

Dans le système indirect, un fluide circule en circuit fermé et traverse un serpentin installé dans le réservoir.

Si le chauffe eau ne fonctionne pas avec un radiateur, il faut installer une pompe pour faire circuler l’eau à la vitesse et à la pression nécessaires. Il faut que le chauffe eau solaire soit doté d’un système de régulation thermique, car, la nuit, le capteur est plus froid que le réservoir et la circulation doit donc s’arrêter, sinon l’eau emmagasinée se refroidirait. Pour obtenir cette régulation, on utilise un thermostat différentiel.

L’installation doit également comprendre un réservoir d’expansion, si l’eau circule sous pression, afin de compenser la dilatation.

Des robinets de purge sont également nécessaires dans les parties basses de l’installation ainsi que de l’air dans les parties hautes.

Dans les systèmes pourvus d’un échangeur, il faut installer également une vanne sur le circuit du liquide échangeur de chaleur, car il faut pouvoir le vider de temps en temps.

Dans les régions les plus chaudes, un chauffe eau solaire peut représenter l’unique source d’eau chaude ou bien être relié à une installation normale de chauffage à gaz, à mazout ou électrique, qui prend le relais lorsqu’il n’y a pas de soleil. Le chauffe-eau solaire doit être adapté à l’installation de chauffage de façon à limiter les pertes d’énergie.

Si vous avez un chauffe eau électrique muni d’un réservoir assez grand, faites le fonctionner seulement de nuit, lorsque le coût de l’électricité est moindre. Bien sûr, pour profiter de cette réduction, il faut avoir un contrat EDF à horaires doubles et installer un deuxième compteur.

Comment installer un chauffe eau solaire ?
5 (100%) 2 votes
1aa9cffc436715defdacdbd93ccbe4d5KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK