PAC : Tout savoir sur la pompe à chaleur géothermique, principe, prix et entretien

Profitez de la chaleur de votre sol à l’aide d’une PAC géothermique pour vous chauffer

Principe pompe à chaleur

Fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique

Bénéficiant des atouts de notre sol, le chauffage géothermique ou thermodynamique, se présente comme une intéressante alternative pour réduire vos factures d’énergies si il est couplé à une bonne isolation déjà présente. Son principe de fonctionnement consiste à capter les calories issues du sol à l’aide de capteurs enterrés pour combler les besoins de l’habitat. Les différentes utilisations sont l’apport d’eau chaude pour les sanitaires, le rafraîchissement ainsi que le chauffage de la maison, ou le chauffage de la piscine.

Les pompes à chaleur (PAC) géothermiques puisent la chaleur (thermie) dans la terre (géo) et la redistribue dans la maison. Deux sortes de technologie sont possibles pour le captage de cette énergie :

  • le captage horizontal ou en détente directe (sol/sol)
  • le captage vertical d’une nappe phréatique par sonde ou par forage (eau/sol)

Fonctionnement pompe à chaleur

Il existe principalement deux types de pompes à chaleur : Vertical et Horizontal

La pompe à chaleur captage horizontal

Pour le captage horizontal, la circulation de l’énergie passe par un circuit frigorifique qui fonctionne en réseau fermé à l’aide de trois unités. Une première qui se compose de capteurs de chaleurs, enfouis dans le sol à l’extérieur de la maison, qui va récupérer la chaleur de la terre et réchauffer le fluide qui ira alimenter le chauffage central. Composé soit d’un plancher chauffant, de radiateurs ou de ventilo-convecteurs, ce second circuit jouant le rôle d’émetteurs de chaleur va diffuser dans la maison les calories emmagasinée dans le fluide.

La troisième unité, centrale technique du système qui regroupe le compresseur et le détendeur, est la PAC qui va s’occuper de la circulation du fluide dans les différents circuits. Elle est généralement installé dans un endroit aéré comme un garage, une cave, ou un local prévu à cet effet. Composé de l’option ECS (Eau Chaude Sanitaire), la PAC peut également servir à alimenter le ballon d’eau chaude pour produire l’eau chaude pour les sanitaires de la maison.

Sachez que vous avez la possibilité de cumuler plusieurs compresseurs afin de fournir de la chaleur à plusieurs endroits de votre habitation.

Cette technique fournit un rendement optimal pour une zone de captage minimale. Un rendement déterminable par le COP (COefficient de Performance) qui présente le rapport entre la puissance thermique de la machine et sa consommation électrique. Plus le COP de l’appareil est grand, plus la PAC est performantes. Ainsi, une pompe à chaleur possédant un COP 4, consomme deux fois moins d’énergie qu’une pompe à chaleur de COP 2.

La pompe à chaleur captage vertical

Le captage vertical ou par nappe phréatique utilise quant à lui l’énergie géothermique ou la chaleur des sous-sols. Cette technologie assure le transfert de chaleur grâce :

  • à la température constante de l’eau prélevée dans des nappes allant parfois jusqu’à une profondeur de 10 ou 20 mètres.

Cette eau reste à une température constante toute l’année assurant de la sorte un rendement élevé de la pompe à chaleur.

  • à un circuit hydraulique qui amène la chaleur aux différents émetteurs de chaleur.

Le générateur est composé d’un compresseur, un échangeur à plaques et un échangeur à plaques spiralées qui permettent à la PAC de valoriser l’énergie récupérée dans les puits. La valorisation de l’énergie se fait grâce à l’eau prélevée dans la nappe phréatique, distribuée dans le circuit de chauffage de la maison. Ce rendement est en forte demande pour des terrains accidentés ou des terrains exigus (qui ne sont donc pas favorable à une solution horizontale).

Les pompes à chaleur munies de compresseur électrique bénéficient d’avantages économiques en réduisant la consommation d’énergie de 70%. En effet, vous ne payer que l’électricité faisant fonctionner le compresseur. En moyenne, la pompe à chaleur consomme 30% d’électricité pour 70% d’énergie puisée dans l’environnement.

Avantages fiscaux pour l’installation de votre pompe à chaleur

Le crédit d’impôt

Suivant votre lieu d’habitation une aide publique supplémentaire peut également vous être octroyée pour l’acquisition d’équipement (conseil régional, conseil général, ANAH, …).

Calcul des droits pour le crédit d’impôt

Renouvelable tous les 5 ans, une personne célibataire, divorcée ou veuve a un droit plafonné à 8000€ pour ses travaux énergétiques. Pour un couple soumis à l’imposition commune a droit à un plafond de 16000€. Une majoration de 400€ est accordée pour chaque enfant à charge. Depuis 2018, le crédit d’impôt attribué à l’installation d’une PAC est de 30% sur le montant de la fourniture du matériel.

Le crédit d’impôt est récupéré en septembre de l’année suivant la date de facturation des dépenses. Si vous ne payez pas d’impôts, l’État vous renvoi un chèque du montant du crédit d’impôt.

A savoir, toutes les pompes à chaleur ne sont pas éligibles, renseignez-vous bien.

PAC : Tout savoir sur la pompe à chaleur géothermique, principe, prix et entretien
5 (100%) 6 vote[s]
Aenean Phasellus elit. Praesent fringilla commodo eget